Grippe aviaire: Risque élevé d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs.

Ce jeudi, les autorités françaises ont placé 45 départements dont l’Isère en risque « élevé » d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment les éleveurs à confiner les volailles ou à poser des filets de protection. Cette consigne est aussi valable pour les personnes possédant des poules à la maison ou en basse-cour.

Ces mesures de restriction sont justifiées par la nécessité de prendre des mesures de prévention urgentes et immédiates pour protéger les oiseaux français d’une potentielle contamination par le virus influenza aviaire par les oiseaux sauvages dans les zones à risque particulier ou les départements traversés par des couloirs de migration.

La grippe aviaire, est une maladie infectieuse affectant les oiseaux. L’infection peut causer toutes sortes de symptômes depuis une maladie bénigne, qui passe souvent inaperçue, jusqu’à une maladie rapidement mortelle (perte d’appétit, symptômes respiratoires, nerveux, fièvre…)

La transmission se fait par contact entre oiseaux mais aussi par l’intermédiaire des déjections ou des sécrétions des oiseaux.

Normalement, la grippe aviaire ne touche pas l’homme. Mais il est arrivé que des souches hautement pathogènes provoquent une maladie respiratoire grave chez l’être humain. Dans la plupart des cas, les personnes contaminées avaient eu des contacts rapprochés avec des volailles infectées ou avec des objets contaminés par leurs déjections.

Donc si vous possédez des poules chez vous, vous êtes tenus de les tenir enfermées ou d’installer un filet de protection au-dessus de leur enclos. C’est effectivement, la seule solution afin d’éviter que d’autres volatiles ne viennent au contact de vos animaux et ainsi de protéger l’ensemble des oiseaux sauvages et domestiques.

Cerfa de déclaration: cerfa_15472-01