Un peu d’histoire

Le Pont Médiéval sur le Girondan

Savez-vous que l’un des plus vieux ponts sur le Girondan est situé à Saint Romain de Jalionas ? C’est même un trésor architectural caché en bas du chemin du Peillard près des clubs d’équitation. De la route, rien d’extraordinaire à priori. En revanche si on descend le long des berges du Girondan alors la beauté cachée de ce monument se révèle au passant. Le pont qui enjambe le Girondan avec deux arches en plein cintre est un ouvrage ancien. Il est pourvu d’un avant bec caractéristique des ponts de nos régions dès les XIVème et XVème siècles, en pierres de taille. L’ampleur et la solidité de la construction laissent peu de doute sur le fait qu’il s’agissait d’une construction majeure sur une route fréquentée. C’était un important nœud routier où se rencontrent la voie ancienne venant de Vienne et celle de Lyon. Dès le début de l’ère chrétienne, le long du Rhône, traversant le Girondan, on voit passer les pèlerins qui vont prier Saint Oyand en passant le fleuve au Gué de Loyettes. Il est difficile néanmoins de dire si le pont est antérieur au XIVème siècle à l’instar du Pont de Chéruy déjà signalé au XIIIème siècle sur la Bourbre.
Aujourd’hui la redécouverte de ce monument est importante pour le patrimoine culturel et architectural de notre commune. Nous invitons chacun à venir apprécier la qualité de conservation d’un tel édifice qui a traversé les siècles sans restauration majeure.

CPA Jalionas Girondin rte Balme 1907

Pour franchir le Girondan à Saint Romain de Jalionas, les ouvrages sont variés dans leur structure et leur ancienneté. L’ancien pont du centre village a été remplacé par un pont moderne dans les années 80 afin de pouvoir supporter le trafic poids lourds. Les ponts des Vignes et du Confluent semblent récents vu l’emploi du béton. Ceux de Bionnay sont anciens mais restent simple de construction.

Le pont du Girondan est important au moyen-âge car il matérialise un des nombreux péages le long du Rhône entre le Dauphiné et la Savoie. Ici le « Paie-Liard » ou Peillard où l’on paie un liard pour passer d’une seigneurie à l’autre. Le Liard est une petite monnaie de cuivre de faible valeur, frappée à Crémieu. Fort heureusement le franchissement de ce pont est gratuit de nos jours !

Bonne découverte à tous !